La sécurité et la santé au travail, un atout pour l'entreprise.

Benefits of OSH. Worker checking a document with statistics

©EU-OSHA/Rudyanto Wijaya

En cette période de crise économique, il est important de rappeler que de mauvaises pratiques en matière de sécurité et de santé au travail coûtent cher. Qui plus est, des études de cas révèlent qu'une bonne gestion de la SST au sein d'une entreprise s'accompagne d'une augmentation de ses performances et de sa rentabilité.

Si la SST est négligée, tout le monde est perdant: depuis les travailleurs jusqu'aux systèmes nationaux de santé. Mais cela signifie aussi que l'amélioration des politiques et pratiques dans ce domaine peut être bénéfique pour tous.

Les pays dont les systèmes de sécurité et de santé au travail sont de piètre qualité emploient des ressources précieuses pour faire face à des blessures et des maladies qui auraient pu être évitées. Une stratégie nationale forte présente de nombreux avantages, tels que:

  • productivité accrue en raison d'une réduction des absences pour maladie;
  • réduction des coûts des soins de santé;
  • maintien au travail des travailleurs plus âgés;
  • promotion de l'emploi de technologies et de méthodes de travail plus efficaces;
  • diminution du nombre de personnes devant réduire leurs heures de travail pour s'occuper d'un membre de la famille.

Les coûts des accidents de travail, des maladies et des décès professionnels

Quelles sont les incidences économiques d'une bonne ou d'une mauvaise gestion de la SST? Il est essentiel que les décideurs politiques, les chercheurs et les intermédiaires sachent répondre à cette question. Mais pour cela, il leur faut des données de qualité. L'EU-OSHA entend donc répondre à ce besoin dans le cadre de son projet d'aperçu en deux phases, intitulé «Costs and benefits of occupational safety and health» («Coûts et bénéfices de la sécurité et de la santé au travail»), qui vise à élaborer un modèle d'évaluation économique afin de réaliser des estimations fiables des coûts.

Phase 1: étude à grande échelle visant à identifier et à évaluer les données disponibles dans chaque État membre, qui peuvent être utilisées pour développer un modèle de calcul des coûts.

Résultat: un rapport de synthèse intitulé Estimation du coût des accidents et des problèmes de santé liés au travail: une analyse des sources de données européennes (2017).

Phase 2a: produire un modèle d’estimation des coûts basé sur les données disponibles à l’échelon international en collaboration avec l’Organisation internationale du travail, la Commission internationale de la santé au travail et des institutions de Finlande et de Singapour.

Résultat: un outil de visualisation des données affichant les conclusions tirées du modèle d’estimation des coûts (2017).

Les blessures, les maladies et les décès liés au travail engendrent des coûts économiques élevés pour les individus, les employeurs, les pouvoirs publics et la société. Parmi les effets négatifs d’une mauvaise gestion de la SST figurent les retraites anticipées coûteuses, la perte de personnel qualifié, l’absentéisme et le présentéisme (lorsque les employés vont travailler alors qu’ils sont malades, ce qui accroît le risque d’erreurs) et des coûts médicaux ainsi que des primes d’assurance élevés. Le coût que les blessures et les maladies liées au travail font peser sur la société est estimé à 3,9 % du PIB mondial et 3,3 % du PIB de l’Union européenne (voir la visualisation des données). Le pourcentage varie fortement entre les pays, en particulier entre les pays occidentaux et non occidentaux, en fonction du paysage industriel, du contexte législatif et des mesures d’incitation en matière de prévention.

Phase 2b: élaborer un modèle d’analyse économique plus sophistiqué et basé sur des sources de données nationales.

Résultat:

Les blessures, les maladies et les décès sont associés à divers types de coûts. Tout d’abord, il y a des coûts directs, tels que les coûts des soins de santé. Les pertes de productivité et la réduction de la production engendrent également d’autres coûts. Des coûts sont aussi associés à l’impact sur le bien-être des personnes, autrement dit l’impact sur la vie et la santé des individus, qu’il est possible de quantifier et d’inclure dans une estimation de la charge imposée. Ces éléments interviennent dans chaque cas de blessure ou de maladie liée au travail et l’addition des coûts de tous les cas produirait une estimation de la charge totale des blessures et des maladies au travail. Cette méthode utilisée pour aboutir à une estimation des coûts, c’est-à-dire en additionnant les divers coûts mentionnés ci-dessus pour produire une estimation des coûts totaux, est souvent connue sous le nom d’«approche ascendante».

Il est également possible de suivre une «approche descendante»: on estime les coûts totaux en calculant la charge totale représentée par les blessures et les maladies et en estimant la part de ce total causée par des facteurs professionnels. Par la suite, les coûts associés à la charge que représentent les blessures et les maladies professionnelles peuvent être estimés. Ces coûts sont souvent reflétés dans les mesures existantes de la santé, telles que les années de vie corrigées du facteur invalidité (AVCI).

Dans le projet en cours, les deux approches sont suivies:

  • un modèle ascendant tenant compte des coûts directs, des coûts indirects et des coûts intangibles (effets sur la qualité de vie et la santé);
  • un modèle descendant basé sur la valeur monétaire des AVCI liées au travail.

L’année 2015 a été utilisée comme année de référence lors de la collecte des données pour les deux modèles, et ce afin de permettre des comparaisons entre les pays et entre les approches.

 Présentation SlideShare du modèle des coûts liés à la SST

Avantages pour les entreprises

Si une mauvaise sécurité et santé coûte de l'argent aux entreprises, une bonne SST leur en rapporte aussi. Les entreprises présentant des normes de sécurité et de santé plus élevées réussissent mieux et sont plus durables.

Des études estiment que chaque euro investi dans la SST rapporte 2,2 euros et que le rapport coût-bénéfice en matière d'amélioration de la sécurité et de la santé est positif.

Les avantages économiques d'une bonne SST pour les petites et grandes entreprises sont considérables. Pour ne citer que quelques exemples, une bonne sécurité et santé au travail:

  • améliore la productivité des travailleurs;
  • réduit l'absentéisme;
  • réduit les indemnisations;
  • répond aux exigences des clients des secteurs public et privé.

En prenant des mesures, votre entreprise pourrait bénéficier d'avantages significatifs. Apprenez-en davantage sur la mise en œuvre d'améliorations et la gestion des risques ici .

Incitants économiques

Partout en Europe, des plans ont été mis en place afin de récompenser financièrement les organisations disposant d'un lieu de travail sûr et sain. Parmi ceux-ci:

  • une réduction des primes d'assurance;
  • des exonérations d'impôts;
  • des subventions publiques.

Citons l'exemple du secteur de la boucherie en Allemagne. Les entreprises participantes ont vu leurs primes réduites en échange d'actions de promotion de la sécurité, par exemple, en achetant des couteaux de sécurité ou en prodiguant une formation en matière de sécurité aux chauffeurs.

Le programme d'incitation s'est traduit par:

  • 1 000 accidents signalés en moins par an dans le secteur en Allemagne;
  • une réduction des coûts évaluée à 40 millions d'euros en six ans;
  • une économie de 4,81 euros pour chaque euro investi.

L'offre de plans de ce type permet aux assureurs de réduire le nombre, la gravité et les coûts des sinistres.

Pour en savoir plus sur les incitants économiques et leur mise en œuvre: