Travailleurs migrants

Les troubles musculo-squelettiques chez les femmes, les personnes LGBTI et les travailleurs migrants: facteurs de risque et prévention

Pourquoi les femmes, les travailleurs migrants et les personnes LGBTI risquent-ils particulièrement de développer des troubles musculo-squelettiques (TMS)? Et comment protéger ces travailleurs?

Dans le cadre d’une étude détaillée, nous examinons la prévalence des TMS au sein de ces groupes et nous recensons les facteurs de risques physiques, psychosociaux, individuels et organisationnels connexes.

Troubles musculosquelettiques d’origine professionnelle: tout le monde doit être protégé

Saviez-vous que les travailleurs victimes de discriminations (notamment, les femmes, les migrants et les personnes LGBTI qui travaillent) sont plus enclins aux troubles musculosquelettiques (TMS) d’origine professionnelle? La section prioritaire consacrée à la diversité des travailleurs du site web de notre campagne «Allégez la charge» met à disposition les ressources nécessaires pour veiller à ce que tous les travailleurs bénéficient de la même protection.

Téléchargerin: bg | cs | da | de | et | el | en | es | fr | it | lv | lt | hu | mt | nl | pl | pt-pt | ro | sk | sl | sv |
Téléchargerin: bg | cs | da | de | et | el | en | es | fr | it | lv | lt | hu | mt | nl | pl | pt-pt | ro | sk | sl | sv |