Temps forts

09/10/2019

Certains groupes de travailleurs courent plus de risques que d’autres lorsqu’ils sont exposés à des substances dangereuses. Cette exposition accrue aux risques peut s’expliquer par le fait qu’ils sont inexpérimentés, ne sont pas informés ou sont physiquement plus vulnérables. Elle peut aussi s’expliquer par un changement fréquent d’emploi, par le fait de travailler dans des secteurs dans lesquels le niveau de conscience des risques est faible, ou par une sensibilité physiologique plus grande ou différente.

07/10/2019

La communication efficace avec ses publics cibles est essentielle pour les activités de sensibilisation de l’EU-OSHA. Grâce à son approche innovante dans son utilisation de l’internet et des médias sociaux, l’EU-OSHA a pu mettre au point et diffuser des outils novateurs et atteindre la communauté de la SST de façon efficace.

Lisez notre nouvel article pour en savoir plus sur la façon dont l’EU-OSHA a développé sa présence en ligne.

03/10/2019

Les 12 et 13 novembre à Bilbao, l’EU-OSHA et ses partenaires et partisans les plus actifs célèbrent la clôture réussie de la campagne 2018-19 Lieux de travail sains – Maîtriser l’usage des substances dangereuses.

Ce sera la dernière occasion au cours de cette campagne pour les éminents experts et décideurs européens de partager leurs expériences et de mettre en lumière les bonnes pratiques en matière de promotion de la prévention de l’exposition aux substances dangereuses au travail et de gestion sûre de celles-ci.

27/09/2019

© INSHT

Selon les estimations, le cancer représente la principale cause des décès d’origine professionnelle dans l’UE. Une large proportion de cancers peut être reliée à une exposition à des substances cancérigènes au travail. En tant que signataire de la feuille de route relative aux substances cancérigènes, l’EU-OSHA a pour objectif de sensibiliser à ces risques.

17/09/2019

Dans le cadre du 14e prix des bonnes pratiques «Lieux de travail sains» de l’EU-OSHA, les initiatives de six organisations ont été primées et celles de quatre organisations ont été saluées.

Le concours 2018-2019 souligne les bonnes pratiques dans la gestion des substances dangereuses, et distingue les organisations qui adoptent une approche proactive et participative de l’évaluation des risques et de la mise en œuvre de solutions.

Pages

Pages