Temps forts
20/11/2019

Risques psychosociaux et sédentarité: les facteurs de risque fréquemment signalés dans l’enquête ESENER de 2019

photo: Aline Dassel via https://pixabay.com/

Les contraintes que représentent la gestion de personnalités difficiles, la nécessité d’effectuer des mouvements répétitifs du bras et de la main, ou celle de soulever ou déplacer des personnes ou des charges lourdes, sont encore fréquemment déclarées par les entreprises comme des facteurs de risque pour la santé des travailleurs à l’échelle de toute l’Europe. Telles sont les premières conclusions de la troisième enquête européenne des entreprises sur les risques nouveaux et émergents (ESENER-3).

Les conclusions de 2019 se fondent sur des entretiens menés dans plus de 45 000 entreprises de toutes tailles et de tous secteurs, dans 33 pays européens.

Les questions supplémentaires figurant dans l’enquête de 2019 apportent un éclairage nouveau sur les risques émergents en matière de sécurité et de santé au travail (SST): l’incidence de la numérisation, par exemple, et l’importance de la position assise prolongée, qui, comme le révèle l’enquête ESENER-3, est désormais le troisième facteur de risque le plus courant signalé par les entreprises européennes.

Une comparaison avec les résultats de l’enquête ESENER-2 de 2014 permet de recenser les tendances, tant à l’échelle nationale qu’à l’échelle de l’UE, et ce non seulement en ce qui concerne les facteurs de risque, mais aussi la gestion de la SST ainsi que les facteurs favorables ou défavorables qui lui sont associés. Ainsi, la participation des travailleurs à la gestion des risques psychosociaux a reculé dans un certain nombre de pays, bien que l’approche participative soit reconnue comme importante pour faire face à ces risques, plus répandus que jamais. D’un autre côté, il est encourageant de constater que, dans certains pays, la proportion d’établissements effectuant des évaluations des risques a augmenté.

Cette source unique de données constitue un outil précieux, conçu afin d’éclairer l’élaboration de nouvelles politiques et d’aider à mieux gérer la SST sur les lieux de travail. Une série complète de publications et un tout nouvel outil de visualisation des données portant sur les résultats de l’enquête seront disponibles à partir de 2020.

Pour en savoir plus sur les premières conclusions de l’enquête ESENER-3

Consultez notre site web pour de plus amples informations sur l’enquête ESENER