Présidence finlandaise de l’UE


La présidence du Conseil de l’Union européenne (UE) est assumée à tour de rôle par les gouvernements nationaux des 28 États membres. Elle est transférée d’un État membre à un autre tous les six mois, le 1er janvier et le 1er juillet de chaque année. L’exercice de la présidence s'accompagne de responsabilités importantes: l’État membre assurant la présidence dirige les réunions du Conseil de l’UE, l’un des principaux organes de prise de décision de l’Union. De plus, la présidence est chargée de veiller à ce que les États membres coopèrent harmonieusement, de négocier des compromis si nécessaire et d’agir en permanence dans l’intérêt de l’UE dans son ensemble.

Le programme de travail de la présidence est programmé conjointement par trois États membres (le «trio de présidences») sur une période de 18 mois. La présidence fixe les objectifs détaillés qu’elle souhaite réaliser pendant son mandat et, avec les autres membres du trio de présidences, les objectifs à plus long terme qu’il n’a pas été matériellement possible d’atteindre en seulement six mois.

Le 1er juillet 2019, la Finlande prend la présidence du Conseil de l’UE. Il s’agit du deuxième État membre du trio actuel qui, en partenariat avec la Roumanie et la Croatie, œuvre à atteindre les objectifs fixés dans leur programme commun.

Rendre l’UE compétitive et socialement inclusive est l’une des priorités de la présidence. L’Europe doit faire face au vieillissement de la population et à la concurrence internationale en améliorant sa productivité et sa compétitivité au moyen d’actions durables. Dans le même temps, une approche cohérente visant à développer plus avant le socle européen des droits sociaux doit être adoptée afin de générer des résultats tangibles au bénéfice des citoyens.

Par ailleurs, en ce qui concerne l’apprentissage tout au long de la vie, l’UE doit être dotée d’une stratégie globale, tournée vers l’avenir, qui tienne compte des changements dans le monde du travail et de la transformation numérique. La participation des femmes au marché du travail est l’un des moyens clés permettant de maximiser le nombre de travailleurs compétents. L’UE et ses États membres doivent continuer les efforts visant à promouvoir l’égalité de genre dans le monde du travail, l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée et l’équité salariale. En outre, il est indispensable de soutenir la prolongation de la vie professionnelle en promouvant la santé et la sécurité au travail, les politiques de santé et le travail à temps partiel.

La présidence finlandaise a fait part de son soutien à la Feuille de route relative aux substances cancérigènes, un programme cofinancé par l’EU-OSHA, qui vise à sensibiliser aux risques posés par l’exposition aux substances cancérigènes sur le lieu de travail et encourage l’échange de bonnes pratiques. La présidence accueillera une conférence ayant pour thème «Travailler ensemble pour éradiquer le cancer d’origine professionnelle», les 27 et 28 novembre prochains.

Consulter le site web de la présidence finlandaise de l’UE

Accéder à la vidéo «Qu’est-ce que la présidence du Conseil et comment fonctionne-t-elle?»