Qui sont les bénéficiaires des activités de l’EU-OSHA?

Au cours des 25 dernières années, l’EU-OSHA a construit et mobilisé un réseau paneuropéen de partenaires pour sensibiliser à la santé et à la sécurité au travail (SST). Qui ont été les bénéficiaires durant ces 25 années d’activités?

Micro, petites et moyennes entreprises

La création de l’EU-OSHA visait un objectif à la fois simple et important: faire de l’Europe un lieu de travail plus sûr, plus sain et plus productif. Son objectif est d’accroître les connaissances et de sensibiliser aux risques sur les lieux de travail ainsi que de promouvoir l’amélioration de la SST, en s’adressant aux décideurs politiques, aux entreprises et aux lieux de travail et en fournissant des informations fiables et des outils pratiques.

Les micro, petites et moyennes entreprises constituent la plupart des entreprises en Europe, les microentreprises représentant à elles seules une part étonnante de 95 %. Par conséquent, les petites et moyennes entreprises (PME), et en particulier les micro et petites entreprises, constituent le public principal de l’EU-OSHA: non seulement elles représentent plus de la moitié de la main-d’œuvre de l’UE, mais elles font face à un pourcentage exagérément élevé d’accidents et d’autres problèmes de SST. Alors que les grandes entreprises investissent de plus en plus dans les politiques de SST, cette tendance semble ne pas concerner de nombreuses PME, probablement en raison d’un manque de ressources ressenti ou réel et d’un échange souvent insuffisant d’informations sur une gestion efficace de la SST.

 © EU-OSHA Photo Competition 2009 / Georgy Velichkov

En 2001, constatant que les PME étaient le «moteur» de l’Europe et qu’elles avaient besoin de soutien, l’UE a mis en place des programmes de financement. À l’invitation du Parlement européen, l’EU-OSHA a adopté ces programmes et a instauré un programme parallèle, en vigueur de 2001 à 2003.

En l’espace de la seule première année, 51 projets ont bénéficié d’un soutien, avec des subventions allant de 25 000 à 190 000 EUR, pour un montant total de 5 millions d’EUR. Plus d’un demi-million de PME ont bénéficié de cette initiative et plus de 15 000 heures de cours de formation et de séminaires sur la sensibilisation aux risques et les bonnes pratiques ont été dispensées. Comme on pouvait s’y attendre, le programme a gagné en popularité et, dès sa deuxième année, il a profité à 700 000 PME.

Ces programmes de financement ont permis à l’Agence d’atteindre de nombreuses PME dans toute l’Europe au cours de ses premières années d’existence et non seulement de mieux faire connaître la SST, mais aussi de réhausser la notoriété de l’Agence auprès des entreprises qu’elle entend soutenir.

Les MSE demeurent l’un des principaux bénéficiaires des activités de l’EU-OSHA. De la semaine européenne pour la sécurité et la santé au travail, que l’Agence organise depuis 2000, aux campagnes d’information annuelles en matière de SST, les campagnes «Lieux de travail sains», événements phares de l’EU-OSHA, sont devenues essentielles dans les efforts qu’elle déploie pour toucher les petites entreprises. Ces campagnes de deux ans visent à sensibiliser aux questions pertinentes liées à la SST au moyen de l’échange de bonnes pratiques, de la production et de la diffusion de documents d’information et d’outils et de ressources pratiques. Tous les supports de campagne sont conçus pour être faciles à comprendre, gratuits, et sont donc adaptés aux besoins des petites entreprises, qui peinent parfois à consacrer du temps et de l’argent à la SST.

La première de ces campagnes de deux ans, lancée en 2008, était axée sur l’évaluation des risques, qui sous-tend toute pratique efficace en matière de SST. C’est dans ce contexte que la plateforme en ligne OiRA (outil interactif d’évaluation des risques en ligne) est née. L’OiRA est spécifiquement destiné à aider les MSE. Il rend possible la création d’outils sectoriels basés sur le web qui permettent d’évaluer et de gérer efficacement les risques. À ce jour, l’OiRA a aidé des milliers de petites entreprises à réaliser des évaluations des risques de manière simple et rentable.

© EU-OSHA - EU-OSHA’s high-level conference on safety and health in MSEs - 19 juin 2018, Bruxelles

En juin 2018, l’EU-OSHA a tenu une conférence à Bruxelles sur l’amélioration de la SST dans les petites entreprises européennes. Les parties prenantes de l’UE, nationales et internationales,ont examiné les conclusions du projet triennal SESAME (Safe Small and Micro Enterprises). Une recommandation essentielle a été l’engagement de toutes les parties prenantes, et l’organisation de leurs efforts, lorsqu’elles s’adressent aux MSE. Le projet a également produit une mine d’exemples de bonnes pratiques, adaptés aux besoins des MSE dans plus de 60 secteurs.

Autres acteurs concernés

Si les PME constituent le principal public cible des travaux de l’EU-OSHA, elles n’en sont en aucun cas les seules bénéficiaires. Il s’agit notamment:

  • des décideurs politiques aux niveaux de l’UE et national
  • des salariés, des employeurs et de leurs représentants respectifs
  • des professionnels de la SST et des chercheurs dans ce domaine
  • des gouvernements nationaux.

Si le nombre de bénéficiaires des activités de l’EU-OSHA est, de toute évidence, considérable, l’objectif de l’Agence demeure aussi clair et crucial que jamais: rendre les lieux de travail européens plus sûrs, plus sains et plus productifs.