EU-OSHA utilise toutes les possibilités offre internet pour faire participer Europe à la SST

La promotion d’une culture de la prévention des risques en vue d’améliorer les conditions de travail dans toute l’Europe est, depuis 25 ans, au cœur de la vision de l’EU-OSHA. L’Agence a atteint cet objectif en adoptant l’outil efficace qu’est l’internet s’agissant de toucher les publics cibles et de sensibiliser à la sécurité et à la santé au travail (SST).

Sauter le pas

En 1996, alors que de nombreuses organisations publiques n’avaient encore aucune présence sur le web, l’EU-OSHA faisait part, dans son premier rapport annuel, de son intention d’utiliser l’internet comme principal outil de communication afin d’avoir plus facilement accès à un large éventail d’organisations et de lieux de travail. La première étape a consisté à lancer son propre site web en 1999. Au cours des quatre premières années d’existence du site, le nombre des sessions d’utilisateurs enregistrés est passé de 416 000 à 1 730 000 million.

Dans le sillage de cette réussite, l’EU-OSHA a lancé en 2001 une lettre d’information électronique - OSHmail - contenant des informations condensées et des liens vers des actualités et des événements en matière de sécurité et de santé au travail (SST). Aujourd’hui, des milliers d’abonnés reçoivent chaque mois la lettre OSHmail, qui peut également être consultée via le site web.

L’EU-OSHA dispose à l’heure actuelle d’une série de sites web, dont ses sites web d’entreprise et de campagnes, avec leurs principales informations, leurs communiqués de presse, ainsi que des liens vers des publications, outils et autres ressources en ligne. Ces sites web ne se contentent pas de continuer à proposer des informations faisant autorité en matière de sécurité et de santé au travail. Ils ont aussi considérablement étendu le rayon d’action de l’Agence, et ce en raison de leur caractère multilingue — plus de 2,4 millions de visites ont été enregistrées en 2018. L’engagement de l’EU-OSHA en faveur du multilinguisme a été reconnu en 2017 lorsque, conjointement avec deux autres organes de l’UE, elle a remporté le prix d’excellence de la bonne administration du Médiateur européen récompensant ses travaux innovants en matière de gestion de la traduction de sites web multilingues.

Innovation numérique

L’internet a non seulement permis à l’EU-OSHA de mieux faire connaître la SST au cours de ces 25 dernières années, mais aussi de développer et de diffuser une grande variété d’outils et de ressources. Le lancement de l’outil d'évaluation interactive des risques en ligne (OiRA), en 2011, et l’utilisation de l’encyclopédie en ligne OSHwiki en 2014 ont permis d’accéder immédiatement à un volume sans précédent d’informations, d’outils et de bonnes pratiques en matière de SST.

Les outils de visualisation de données de l’EU-OSHA présentent des faits et des graphiques relatifs à divers problèmes liés à la SST) dans toute l’Europe, notamment sur la façon dont les risques sont gérés, les conditions de travail, les données démographiques, les incidences dans le domaine de la santé, les politiques et les stratégies. Ces outils, faciles d’utilisation, présentent des données et des informations essentielles, qui peuvent être sélectionnées par pays, par secteur, ou selon d’autres critères.

Nos outils interactifs de visualisation des données permettent à la communauté de la SST de visualiser, comparer et partager des données sur des questions d’actualité telles que le vieillissement, la gestion de la SST et les aspects économiques y afférents, et permettent à nos parties prenantes de prendre des décisions fondées sur des éléments probants.

Christa Sedlatschek, directrice de l’EU-OSHA

Présence sur les réseaux sociaux

Au cours de la décennie écoulée, les réseaux sociaux ont permis à l’EU-OSHA de faire participer très activement les différents acteurs aux débats sur la SST. La présence de l’Agence sur les réseaux sociaux - Twitter, Facebook, LinkedIn, YouTube et Slideshare - met à la disposition de ses partenaires des informations et des ressources actualisées, que ceux-ci peuvent facilement consulter et partager.

L’EU-OSHA a tiré parti des possibilités offertes par les réseaux sociaux, telles que la couverture en direct et l’interaction virtuelle, pour promouvoir avec succès des événements et encourager la participation aux campagnes. Sa première discussion en direct sur Twitter, en 2014, a remporté un succès notable. En outre, le sommet de la campagne «Lieux de travail sains», qui s’est tenu en 2017, a donné lieu à une telle dynamique d’activité sur le web que le hashtag #EUOSHASummit a représenté une tendance en Espagne pendant la durée de l’événement.

Pour répondre aux besoins de ses parties prenantes, l’EU-OSHA utilise les outils les plus récents pour analyser ses performances en ligne et se tenir au courant des dernières tendances. Ces efforts ont porté leurs fruits. En septembre 2019, l’Agence totalisait ainsi:

  • 19 600 abonnés sur Twitter
  • 27 500 abonnés sur Facebook
  • 22 300 abonnés sur LinkedIn
  • 6 900 abonnés sur YouTube et plus de 2 300 000 vues.

 En 2019, @EU_OSHA célèbre 25 ans de communication efficace et d’approche novatrice pour promouvoir #EUhealthyworkplaces (des lieux de travail sains en Europe).